mardi 03 février 2009

Le sel de la baie

Le sel de la Baie
Histoire, archéologie, ethnologie des sels atlantiques
 
Jean-Claude Hocquet
et Jean-Luc Sarrazin. (Dir)
Presses Universitaires de Rennes
Août 2006

Cet ouvrage constitue les Actes d’un colloque européen qui s’est tenu à Nantes en septembre 2004, sous la direction de Jean-Claude Hocquet, Directeur de Recherches émérite au C.N.R.S. et de Jean-Luc Sarrazin, de l’université de Nantes.

C’est un ouvrage collectif auquel contribue près d’une trentaine d’auteurs. Ces derniers exposent leurs travaux de recherche qui portent non seulement sur les sels marins de l’Atlantique, « le sel de la Baie », mais sur la production de cette précieuse denrée depuis les origines et dans plusieurs contrées d’Europe.
L’occasion nous est ainsi donnée de mieux comprendre le rôle du sel dans l’histoire humaine et de remettre en perspective ce que peut représenter notre marais salant guérandais en le comparant avec d’autres systèmes de production, d’autres lieux, d’autres temps et avec des techniques innovantes.

livre4 Il n’est pas dans notre propos de faire un compte-rendu exhaustif de l’ouvrage mais seulement de signaler des contributions intéressantes. Grâce aux travaux d’une équipe principalement nantaise, l’archéologue Serge Cassen et le géographe Loïc Ménanteau, on peut avancer que l’exploitation du sel commence dès le Néolithique malgré la difficulté que l’on éprouve à cerner les vestiges d’une telle production.
Notons que ces éminents chercheurs utilisent les termes d’Armorique et d’armoricain pour désigner la péninsule de l’ouest de notre territoire national, et ce qui s’y rapporte, sans préventions particulières concernant l’origine de cette dénomination que critiquent certains puristes de l’archéologie*.

Des archéologues espagnols ont exhumé, près de Vigo en Galice, sur le rivage atlantique donc, une saline solaire inter-stratifiée dans des dépôts sédimentaires du Ier avant J.C. au II è siècle après. Assez bien conservée, cette saline a fonctionné aux Ier et II è siècles de notre ère. L’étude n’en est pas terminée. Bien plus tard, pour échapper à la dépendance économique à l’égard de fournisseurs étrangers et ennemis potentiels, la houille est très tôt utilisée en Grande Bretagne pour chauffer la saumure des sources salées.

Cette technique nouvelle de production nous situe à l’aube de l’industrialisation du monde et nous apprenons que le sel a été l’un des trois grands produits d’exportation de ce pays dès le XVIII è siècle. C’est pour produire du sel que les machines à vapeur anglaises ont fait leur apparition en Allemagne : en Hanovre, principauté relevant de la couronne britannique et en Prusse. Enfin, la recherche à l’échelle européenne n’oublie pas notre presqu’île maintes fois citée.

On lit surtout avec attention la conclusion assez critique de Jean-Claude Hocquet, l’un des responsables du colloque, et l’article de Jean-Pierre Corlay, professeur émérite de géographie à l’I.G.A.R.U.N., université de Nantes. Chacun évoque l’actualité de notre marais salant et souligne sa grande fragilité.

Ainsi donc la recherche sur le sel est active et les connaissances s’étoffent et se précisent au fil du temps. Dans sa préface, Henri Touchard défendait l’initiative d’une nouvelle mise au point venant après tant d’autres. Le Recteur Touchard, aujourd’hui décédé, s’inquiétait de l’évolution des universités et de la recherche. En termes vigoureux, il dénonce le manque de culture générale et le repli du chercheur « qui reste dans un jardin fermé qu’il cultive dans la solitude (...) ».
Pour lui, les débats sont d’une criante nécessité dans la recherche. « Heureusement – ajoute-t-il – la plupart des chercheurs sont aussi des enseignants » et tenus, par cette fonction, d’acquérir une solide culture générale. Tous ceux qui enseignent ou ont enseigné ne peuvent que se montrer sensibles à cette reconnaissance de la part d’un chercheur et d’un recteur d’académie.

Marie Rouzeau

*BOUVET Jean-Philippe, Les Âges du Fer dans la région de Guérande (800 à 30 av. J.C.).Cahiers du Pays de Guérande n° 44, pp 33-34.

Posted by Adminon mardi 03 février 2009 - 18:37:21   Comments: 0    Envoyer par courriel version imprimable

Catégories d'actualités

 

Dernières publications


La revue


Les sorties


Vie de l'association


L'APHRN


Bienvenue


Recherche aphrn


Date / Heure